Geshe Lhundup

Lhundup Gyaltsen est un Geshe (prononcé «Guéshé» : Docteur en philosophie) de la tradition Bön tibétaine.

 

Il a suivi un long cursus d’enseignements bouddhistes au sein de monastères Bön. Il vit en France depuis six ans où il partage désormais son savoir et son expérience. 

 

La tradition Bön (prononcé Boeun),  patrimoine riche et unique, est connue comme la religion indigène  du Tibet, une des plus anciennes traditions spirituelles intactes du monde.

Son Histoire :

 

Geshe Lhundup est né dans une famille nomade, au Tibet, dans un petit village appelé Damrani, situé dans la préfecture de Nagchu de la province du Kham, à environ 750 km au nord de Lhassa.

Lorsqu’il avait 6 ans, il s’occupait des yaks et des moutons, puis c'est vers l'âge de 12 ans, qu'il prit la décision de devenir moine.  Il est entré au monastère de Patsang dans le Kham. Patsang est l'une des grandes familles de lignées Yungdrung Bön.

 

 

Geshe Lundhup reçu les enseignements et transmissions du Dzogchen et du Trul-Khor, ainsi que le Tsa-Lung de plusieurs grands maîtres Dzogchen de la tradition Bön, détenteurs de leurs lignées. A 14 ans il effectue une retraite d'1 an dans une grotte  dans les montagnes, en petit groupe de 5-6 avec l'un de ses maîtres .

En 1993, à 17 ans, Geshe Lhundup, décida de quitter son pays natal. En pèlerinage au Mont Kailash au Tibet, il s’enfuit avec un groupe de 29 autres personnes, dont quatre autres moines Bönpo, en traversant à pieds l'Himalaya. Ils ont marché un mois pour arriver jusqu’en Inde.

 

( Sur la photo, prise 3 ans après le départ de Géshé Lhundup, on peut voir sa Mère à gauche - derrière elle, son Maître-, ses deux frères, sa soeur et sa grand-mère.)

 

 

 

Ils furent d’abord accueillis à Katmandou par HE Yongdzin Tenzin Namdak Rinpoché, le plus ancien professeur dans la tradition Bön et fondateur du monastère Triten Norbutse au Népal, qui les a encouragé à continuer jusqu’au Monastère de Menri en Inde, où ils pourraient étudier afin de préparer le niveau de Geshe.

 

 

 

Geshe Lhundup y étudia de 1993 à 2009, progressant dans les huit classes de l'école dialectique Bön. Les cours d’études traditionnelles pour tous les moines sont composés des sutra, des tantra et Dzogchen, ainsi que de la grammaire tibétaine, de la poésie, de l'astrologie, de la médecine, de la peinture de mandala, de la calligraphie, du yoga et de la méditation. 

 

 

 

 

Les activités seront proposées sous la forme de stages ponctuels (week-ends ou semaines … ), cours à l’année, en groupe ou particulier, ou par webcast. L’encadrement sera assuré par Geshe Lundhup lui-même, ou bien par un professeur ou une personne compétente selon l’activité. 

 

Toutes les pratiques de  « santé » proposées sont des pratiques de bien-être et ne sont pas destinées à remplacer un diagnostic, un traitement ou un avis médical.